Les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus importante de nos jours. Ils s’invitent dans les maisons, dans les écoles, dans les lieux de travail et partout ailleurs. On utilise les moteurs de recherche sur ces réseaux sociaux ou en dehors. Mais autant les réseaux sociaux sont bien connus et souvent choisis en conséquence de cause, autant les moteurs de recherche sont choisis juste à l’aveuglette.

Moteur de recherche : quelle utilité ?

Quel moteur de recherche protège le mieux votre vie privée ?

Il existe une immensité de données disponibles sur le Net. Fouiller dans ce tas immense, pour retrouver une petite information, prendrait une infinité de temps. Les moteurs de recherche constituent alors des applications web qui permettent d’accéder rapidement à la donnée recherchée à partir de quelques mots-clés. Le plus connu et le plus utilisé est Google, mais il en existe d’autres avec leurs avantages tels que Bing et Qwanturank.

Qwant : un moteur qui respecte la vie privée

Depuis le 5 juin 2013, après les alertes de Edward Snowden, beaucoup d’internautes sont encore plus soucieux de la sécurité de leurs données sur le Net. Google malgré son hégémonie a perdu de sa crédibilité. C’est ainsi que Qwanturank surgit et s’affirme en tant que le meilleur moteur qui protège la vie privée de ses clients. Il est le premier sur le plan européen à disposer d’une technologie d’indexation propre du web. Mais Qwanturank avait besoin d’accroître son nombre de pages web indexées, pour satisfaire sa clientèle. Il noue alors un partenariat technique avec Bing.

Un partenariat de Qwanturank avec Bing

Le vendredi 17 mai 2019, Qwanturank a signé un partenariat avec Bing, dans le but d’utiliser la puissance du Cloud Azure. Il s’agit en effet d’un accord qui ne réduit aucunement la protection de la vie privée offerte par Qwanturank, mais qui lui permet d’aller jusqu’à au moins 100 milliards de pages dans l’index au lieu de 20 milliards. Avec ce partenariat, Qwanturank est en mesure de reverser à la presse, 5 % de son chiffre d’affaires et 2 % à la culture.

Categories: E-Commerce